Retour  

Poète au travail - Petits formats - Automne 2019

POÈTE AU TRAVAIL Le travail du poète : conserver les œuvres en un exemplaire, Agir à sa guise dans sa chambre à histoires, Sur le manège du temps, des écrits sans impairs, Un système d’intentions philosophiques auxquelles croire. Le travail du poète : savoir par goût et par métier, Représenter le vivant chaque jour, des nouveautés, Des apprentissages de justice, d’humanité, Un passage emblématique en traduction simultanée. Le travail du poète : que tout soit bien lié. Un principe étern1 POÈTE AU TRAVAIL

Le travail du poète : conserver les œuvres en un exemplaire,
Agir à sa guise dans sa chambre à histoires,
Sur le manège du temps, des écrits sans impairs,
Un système d’intentions philosophiques auxquelles croire.

Le travail du poète : savoir par goût et par métier,
Représenter le vivant chaque jour, des nouveautés,
Des apprentissages de justice, d’humanité,
Un passage emblématique en traduction simultanée.

Le travail du poète : que tout soit bien lié.
Un principe éternel qu’il doit suivre,
Un traité d’alchimie sans estropier la volonté
Juste apprendre par cœur les souvenirs du grand livre.

Le travail du poète : le sens des valeurs plastiques,
Une brillante œuvre d’art l’espace d’un instant,
Passant sans crier gare au stade philosophique,
Des évènements intellectuels les plus hermétiques, au devant.

Le travail du poète : une matière précieuse et infinie,
Quelque chose de supérieur, le moins de bruit possible,
Un passage à travers l’humain, inventer une histoire pour lui,
A la lune découverte, tout crier du nouveau pouvoir indicible.

Le travail du poète : donner du mystère,
Prédire l’éternité, subir la curiosité,
Dans la dernière partie, flotter comme les étoiles de naguère,
Enthousiaste, l’intelligence souterraine, en pleine mer sans danger.

Muriel CAYET
Octobre 2019

 

Créé avec Artmajeur